BIOGRAPHIEEXPOSITIONSPRIX
2.jpg

Biographie

Chiara Samugheo, personnalité de renommée internationale, première femme à devenir photographe en Italie, s'est engagée d'abord dans le photo-journalisme.

Ses premiers reportages dénoncent les aspects négatifs et inquiétants de l'Italie: les baraques de la banlieue napolitaine (« Le baraccate di Napoli », « Gli scugnizzi napoletani »), le milieu carcéral (« La regina delle zingare in carcere ») ou encore les phénomènes troublants des possédés en Apulie ("Le invasate").

Vers la fin des années cinquante, elle abandonne le reportage pour se dédier au monde des divas et immortalise les artistes et les stars du cinéma. Ses photos sont une véritable mémoire vivante d'une époque et elle signe les couvertures des plus prestigieux magazines du monde. Le boom économique déclencha le succès de ces nouveaux périodiques, riches en photos couleurs des Divas, d'histoires mondaines, de femmes-objet.

A son actif, plus de 165.000 clichés de stars : ses portraits valorisent la beauté féminine, parfois au travers d'un détail, d'un rayon de lumière ou d'un décor exceptionnellement soigné. De cette énorme collection de portraits, elle a publié plusieurs livres: "Stelle di carta", "AI cinema con le stelle", "Il reale e l'effimero", "Cento dive, cento anni di cinema".

Mais elle n'a pas oublié ses vieux idéaux, en ouvrant en même temps son champ d'intérêt vers d'autres horizons : ses livres plus récents sont dédiés surtout à la Sardaigne, mais aussi à Lucca (Italie), à l'architecture du Palladio et aux Jeux Olympiques, de même à Rio de Janeiro et Inebrodi (Sicile). Elles ont été publiées dans les livres: "Costumi dî Sardegna" (1981), "Sardegna nel Sinis" (1983), "La stoffa azzurra" (1984), "Lucca e la Lucchesia" (1986), "Vanità sarda" (1986), "Vicenza e Palladio" (1987), "Sardegna, quasi un continente" (1989), "Bacco in Sardegna" (1990), "Natura magica della Sardegna" (1992), "Le corti del verde" (1993), "Carnaval de Rio" (1980).

Chiara Samugheo a participé avec ses expositions à plusieurs événements artistiques en Italie et à l'étranger : Galleria comunale di Cagliari, Pinacoteca di Bari, Guggenheim-Museum de New York, Cinecittà, Cankarijef de Lubiana, Biennale Internationale de Venise, CIFE de New York, Festival d'Avignon, Festival de Cannes, Festival international de T.V. de Monte-Carlo , Palais de l'Europe à Menton, Musée du cinéma à Turin...

Son remarquable travail lui a valu 41 prix de photographie : «Oscar dei due mondi » de Spoleto,
« Premio Minerva », « La Venere d'argento », « Premio della Ferrania », « Premio fotocine club di Mantova », « Premio stampa di Sanremo », « Premio Intemazionale della culture di Piazza Navona », « Premio concorso giornalistico internazionale », « Premio Intemazionale della danza a Bento, Brasil »...

En 2002 elle a été decorée de la medaille du "Cavaliere della Repubblica Italiana".

Chiara Samugheo, qui est née à Bari, dans le sud de Italie, partage aujourd'hui son temps entre Venise et Nice.

Internationally renowned photographer Chiara Samugheo, the first woman photographer in Italy, started out in photojournalism.
Her early reports condemned the negative aspects of Italian society, from the barracks in the Neapolitan suburbs (“Le baraccate di Napoli”) to the prison system (“La regina delle zingare in carcere”) to the disturbing phenomenon of possession in Apulia ("Le invasate").
In the late fifties, she gave up reporting and devoted herself to the world of divas, photographing the artists and stars of the cinema. Her photographs are like a living memory of this time, and they appeared on the covers of some of the world’s most prestigious magazines.
Samugheo took over 165,000 pictures of stars. Her portraits show female beauty through a detail, a ray of light or a carefully designed decor. She has published several books from this enormous collection of portraits: « Stelle di carta »(1984), « Il reale e l'effimero »(1986), « Cento dive, cento anni di cinema »(1995), « AI cinema con le stelle »(1995), « fuori dal set » (2012), « grandi autori :chiarasamugheo » (2014).

couvertures_ito(001).jpg